Accueil métier « Saviez-vous que… la France n’a plus aucun herboriste diplômé ? »

« Saviez-vous que… la France n’a plus aucun herboriste diplômé ? »

0
0
48
herboriste_shutterstock_592661177-e1517670352461

« Marie Roubieu était la dernière survivante titulaire du diplôme d’herboriste, supprimé en 1941. Elle vient de décéder à l’âge de 97 ans… »

« Son nom ne vous dit sûrement rien et pourtant, Marie Roubieu était bien connue dans son milieu. C’est ce que nous apprend le journal La Croix, qui dresse son portrait dans sa dernière édition. Dernière survivante diplômée du métier d’herboriste, elle aimait apprendre aux autres à reconnaître les plantes. Avec sa disparition, c’est l’herboristerie qui se meurt encore un peu plus…

Pourquoi n’y a t-il plus d’herboriste diplômé en France ?

Si le métier d’herboriste est officiellement reconnu depuis le XIVe siècle, aujourd’hui, cette profession est en train de s’éteindre, alors que la demande pour se soigner avec les plantes est en plein essor.

La disparition du diplôme d’herboriste

En 1927, l’École Nationale d’Herboristerie a été créée afin de proposer une formation diplômante au métier d’herboriste. Ce métier nécessite une solide culture botanique qui va bien au-delà du simple conseil. Un herboriste connaît bien-sûr les plantes et leurs vertus, mais il maîtrise également leur production, leur cueillette et leur mode de séchage.

En plus de cela, il se doit également de savoir les interactions à éviter et les méfaits de certaines plantes. Herboriste, c’est donc un métier qui s’apprend ! En 1941 pourtant, le diplôme a été supprimé dans l’Hexagone, et n’a jamais été rétabli depuis…

La France, seul pays de l’union à ne pas reconnaître le métier d’herboriste

Depuis 2008, 148 variétés de la pharmacopée française sont en vente libre dans les pharmacies, les herboristeries (une quinzaine existent encore aujourd’hui) mais aussi sur internet. Cependant, environ 340 autres plantes sont réservées aux pharmacies et aux herboristes diplômés

Vous voyez le problème ? Des herboristes diplômés, il n’y en a tout simplement plus.

Quant aux officines, elles préfèrent proposer à la vente des compléments alimentaires, c’est à dire des produits fabriqués à partir de molécules de plantes. Ces compléments sont pourtant beaucoup moins efficaces que les plantes et contiennent bien souvent des ingrédients douteux. Certaines plantes sont aussi difficiles à trouver, voire impossible.

Pourtant, les différents gouvernements qui se sont succédé ont souvent promis de venir en aide à cette profession, en vain. Aujourd’hui, la France est le seul pays de l’Union à ne pas reconnaître le métier d’herboriste.

Se soigner grâce aux plantes médicinales, une tendance pourtant en plein essor

Cette situation reste incompréhensible car la demande pour se soigner par les plantes n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui ! On constate en effet à une méfiance générale envers les médicaments et une envie de revenir à des remèdes plus naturels. Les plus jeunes, notamment, s’intéressent de plus en plus aux vertus des plantes médicinales. Les plantes c’est bien, mais encore faut-il pouvoir les trouver et savoir les utiliser…

À quand la recréation du métier d’herboriste ?

Aujourd’hui, quelques herboristes exercent donc en « semi-clandestinité » puisqu’ils proposent à la vente des plantes qu’ils n’ont légalement pas le droit de vendre…

 

Des écoles d’herboristerie existent bien aujourd’hui en France : elles proposent des formations à ce métier mais ne peuvent délivrer de diplôme officiel reconnu, faute de cadre législatif. La seule formation reconnue est celle proposée aux étudiants en pharmacie durant leur cursus : une trentaine d’heures pour apprendre les rudiments de l’herboristerie.

Une formation un peu légère, comparée à la richesse des connaissances d’un herboriste. Ces derniers se sont récemment regroupés au sein d’un syndicat, Synaplante, afin de militer pour la création d’un diplôme français d’herboriste. Espérons qu’ils obtiennent gain de cause ! »

 

Article Rédigé par Marie Mourot, le 3 Feb 2018, à 16 h 15 min sur : www.consoglobe.com/herboriste-diplome-france-cg

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par naturellement simples
Charger d'autres écrits dans métier

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Qu’est-ce qu’un herboriste ?

    …